BATAILLE FOOD 28 MONT BLANC AU POTIMARRON 6logo-01 BATAILLE FOOD 28 MONT BLANC AU POTIMARRON BATAILLE FOOD 28 MONT BLANC AU POTIMARRON 6 BATAILLE FOOD 28 MONT BLANC AU POTIMARRON 3BATAILLE FOOD 28 MONT BLANC AU POTIMARRON 1

Chères Noisettes,
Il y a quelques semaines, Elise du blog And so we cook, a été nommée marraine de la 28ème édition de la Bataille Food. Encore un concours de cuisine que je ne pouvais/voulais pas louper ! Pour commencer, la Bataille Food c’est une super idée, qui réunit tous les gourmands autour d’un concours de cuisine. Le principe est simple: un thème est lancé et chaque participant doit publier une recette sur ce thème le premier mercredi du mois, l’auteur du thème choisit parmi toutes les recettes la marraine de la prochaine édition et un nouveau thème est lancé… et ainsi de suite jusqu’à la fin du monde. Ce concept est une création originale de Jenna, qu’on ne présente plus, du formidable Bistro de Jenna. Ce mois-ci, c’est donc Elise du blog And so we cook, qui a été élue marraine par Fais moi croquer, grâce à sa magnifique recette de S’mores au choco & avocat.  Nous sommes bien le premier mercredi du mois de Novembre, tout va bien, et le thème lancé il y a quelques semaines est : “Halloween: un ingrédient orange et des petites graines noires”. J’ai été enchantée par cette nomination,  et ravie de pouvoir participer à ce thème: déjà parce que je suis fan du blog d’Elise, ses recettes et photos sont aussi romantiques que gourmandes (courrez-y vite), et puis son thème m’a carrément inspiré, moi qui suis dans une période frénétique “orange”. Oui, bon c’est l’Automne quoi ! Pour tout vous dire, j’avais ma recette de tarte au potimarron & chocolat qui aurait presque pu coller, à l’exception près, que je n’avais pas mis de petites graines noires dedans ! Flûte ! Mais au final je suis contente, car je me suis surpassée et j’ai pu m’essayer au Mont-blanc, un dessert qui me faisait de l’œil depuis un petit moment. Au demeurant, ce gâteau très aérien, serait franco-italien, on l’appelle aussi “Torche aux marrons“, un peu moins glamour comme nom mais sa base est identique: de la meringue, chantilly et crème de marron superposés. Mes gloutons n’y ont donc pas perdu au change, ils étaient ravis de pouvoir goûter mon alternative orange au potimarron. Et les petites graines noires, me direz-vous ? Des graines de pavot sont subtilement dissimulées dans mes sablés bretons. Pour cette recette je me suis grandement inspirée du Mont-blanc “classique” de Turbigo-Gourmandises. Ses Mont-blancs sont juste parfaits et bien réguliers ; pour moi c’est plus “brouillon”, mais à vrai dire, je n’ai jamais été ordonnée (désolé maman !), ça me correspond bien.
.

BATAILLE FOOD 28 MONT BLANC AU POTIMARRON 4BATAILLE FOOD 28 MONT BLANC AU POTIMARRON 5Les participants:

And so we cookBistro de JennaCékikilaféeYou can cook itLa cuisine de LillieGobelet aciduléKweezineMélina et chocolatCooking & bon appétitEncore une lichetteLes gourmandises d’HakimaEnvie d’une recette végétarienneEmilie SweetnessKeskonmangemamanUne végétarienne presque parfaiteGraine de faim KelyOsez la gourmandise maisonMel en cuisineLa femme à tête de chouGourmilandBrian iz in the kitchenMademoiselle cuisineBy acb 4 youCyrielle GourmandiseEvin sur son nuageDévorez-moiCelinblogParuline en cuisineAfternoon teaPetite cuillère et charentaiseLes goûts et les couleurs de LaurenceJ’ai toujours aimé le jaune moutardeLa conque d’orMusée gourmandFood Fun FotoLe tablier de CécileA la table d’AïdaThe Cook TimeBar à thymLes cookinesNietzche Paillette et sac à main – Le blog de CataMarmotte cuisineLa gourmandise de Violette2 coups de cuillères à potCraquounette avenueLa marmite du LeprechaunBiodélicesMa boite à bullesFrambuesa’s kitchenRock the BretzelMy Licious SecretsSweet and FairyLalala cuisine – Les trois madeleinesCookin’ MovieFais-moi croquer !La cuisine d’AdelineCosmic TomatoesPâquerette et TractopelleDouceurs maisonChapeau melonUne French girl cuisineIl était une fois my cakesI love cakesLa médecine passe par la cuisine

logo bataille food

Pour 6 Mont-blancs

Les sablés
190 gr de farine
2 jaunes d’œufs
120 gr de cassonade
120 gr de beurre mou
1 pincée de sel fin
1 sachet de levure chimique
1 ou 2 CàS de graines de pavot

Les meringues
2 blancs d’œufs
150 gr de sucre glace

La chantilly
20 cl de crème liquide (30% mat grasse) très froide
1 ou 2 CàS de sucre glace

La crème de potimarron
1/2 potimarron non traité
50 gr cassonade
2 clémentines
1 petit morceau de gingembre
1 pincée de cannelle

 

Les meringues:
– Préchauffez votre four à 120° C.

– Placez les blancs dans un cul-de-poule avec une pincée de sel, fouettez-les. Lorsque les blancs commencent à mousser, ajoutez la moitié du sucre glace. Une fois bien fermes, incorporez délicatement l’autre moitié. Vous obtenez un pâte lisse et brillante.

– Versez cette préparation dans une poche à douille ronde moyenne et dressez des petites pyramides sur votre plaque de four recouverte de papier cuisson.

NB*: Avec 2 blancs vous obtenez un grand nombre de meringues. En réalité, vous pouvez divisez les quantités par 2, un seul blanc d’œuf suffit largement, mais puisque nous avons besoin au total de 2 œufs pour cette recette, je préfère éviter de gaspiller.

– Enfournez 20 mins à 120°C puis 1h à 100°C.
.

Les palets Breton:
– Dans un cul-de-poule, battez les jaunes et le sucre ensemble jusqu’à ce qu’ils blanchissent.

– Incorporez le beurre mou coupé en dès, et mélangez. Dans un second récipient, délayez la farine, le sel et la levure ensemble, puis incorporez-les au mélange beurre/sucre/jaune. Vous devez obtenir une pâte sableuse qui se décolle des parois. Filmez au contact et réservez 30 mins au frais.

– Préchauffez le four à 170°C.

– Recouvrez la plaque de votre four de papier cuisson: répartissez la pâte à sablés dans 6 emporte-pièces ronds (8 cm de diamètre pour moi) pour formez des palets assez épais (1,5 – 2 cm environ).

– Enfournez 15 mins. A la fin de la cuisson, aplatissez les palets avec le dos d’une cuillère, puis laissez refroidir complètement.
.

La crème de potimarron:
– Faites cuir le potimarron avec la peau environ 20 mins à la vapeur. La chair doit être bien molle.

– A l’aide d’une fourchette ou d’un mixeur, réduisez le potimarron (avec la peau) en purée bien lisse. Veillez à réduire tous les petits grumeaux, qui seraient gênants lors du dressage.

– Déposez la purée dans une casserole, ajoutez, le jus des clémentines, le sucre, la cannelle et le gingembre râpé. Faites chauffez à feu doux, sans cesser de mélanger pendant environ 10 mins. Vous devez obtenir un pâte qui se tient, ni trop molle, ni trop solide,  au besoin vous pouvez ajouter un filet d’eau pour la liquéfier un peu.
.

La chantilly:
– Pour monter une crème en chantilly, votre crème doit impérativement être bien froide et à 30% de matière grasse.  Réfrigérez également la cuve de votre robot et (éventuellement le fouet) 1h au préalable  pour que la crème prenne.

– Versez la crème et le sucre dans la cuve de votre robot et fouettez jusqu’à ce que le mélange s’épaississe.
.

Le dressage:
– Déposez une lichette de crème de potimarron sous une meringue et fixez-la sur un sablé, au centre.

– A l’aide d’une cuillère, déposez un tas de chantilly tout au tour de la meringue: faites en sorte d’avoir une forme conique, ça sera plus facile pour le dressage de la crème de potimarron.

– Enfin, placez la crème de potimarron dans une poche à douille à vermicelles ou comme moi, une douille ronde lisse très fine; chassez l’air de la poche au maximum. Garnissez la chantilly de filaments de potimarron: opérez un mouvement circulaire “aléatoire” tout autour de la chantilly afin de recouvrir la chantilly.

.

.

traiteur.mondevis.com

.