Velouté de pois cassés au sésame Velouté de pois cassés au sésame

Cette semaine, je vous propose une recette qui réchauffe: velouté de Pois cassés au sésame. Bon d’accord  le froid glacial s’en est allé d’un coup, PAF on prend 15°C ! Mais, 1/ l’hiver n’a pas dit son dernier mot et 2/ on ne cesse de vous le répéter, nous ne mangeons pas assez de légumineuses. C’est vrai on ne sait jamais comment les cuisiner ces machins là, c’est tout dur et sec… Et pourtant les pois cassés, c’est délicieux,  ils renferment un petit goût particulier qui vous surprendra et vous adorerez l’associer à des petites allumettes de jambon fumées…  Pour ma part j’ai opté pour une recette 100% végétarienne avec ce velouté de pois cassés au sésame… et oui ce n’est pas banal comme mélange, mais j’adore le sésame, alors j’ai voulu l’allier au goût si parfumé du pois cassé. Pas de panique, cette recette n’est pas plus compliquée qu’un autre potage: on fait cuir, hop on poêle rapidement et on mixe, tout simplement ! Alors pour finir de vous convaincre, sachez que les pois cassés sont bons pour vous: ces petits grains verts sont riches en minéraux et oligoéléments,  ainsi qu’en fibres et protéines végétales

Velouté de pois cassés au sésame Velouté de pois cassés au sésame

Pour 2 gloutons

160 gr de pois cassés
2 CàS de graines de sésame doré
1 noix de beurre
1 CàS d’huile de sésame
sel, poivre

.

  • Portez une casserole d’eau salée à ébullition, versez y les pois cassés et faites cuir pendant 35 à 40 mins.
  • Égouttez dans une passoire avec un saladier en dessous pour réservez l’eau de cuisson.
  • Faites chauffer le beurre dans une poêle, versez les graines de sésame d’abord avant d’ajoutez les pois cassés 2 minutes plus tard. Faites poêler l’ensemble quelques minutes et ôtez du feu. Hors du feu, ajoutez l’huile de sésame et mélangez  bien.
  • Versez les pois cassés et avec une partie de l’eau de cuisson dans le bol de votre blender puis mixez. Assaisonnez et rectifiez la consistance (avec l’eau de cuisson, ou de l’eau chaude), c’est prêt !

.

.