BATTLE FOOD 37 NAPOLITAIN MAISON 3logo-01BATTLE FOOD 37 NAPOLITAIN MAISON 1

Mes chères Noisettes ! Comme vous tous j’ai le cœur brisé par les événements sombres de ces derniers jours. Changer, signifierait leur donner raison alors surtout ne changeons rien et continuons à  partager, s’entraider, cultiver, imaginer,participer, bloguer et surtout continuons à aimer. Passons maintenant au cœur de ce qui nous anime aujourd’hui, la BATTLE FOOD of course ! Comme c’est agréable, de voir que les Battle-food se suivent mais que les idées et les participants ne tarissent pas, alors un petit clin d’œil à la créatrice de ce rassemblement, Sunrive Over Sea, un blog magnifique, très inspirant qui m’a carrément donné envie de bloguer. Ce mois-ci, Julia du blog pétillant Les Cookines était marraine,  elle a lancé le thème: “De l’industriel au fait maison”. Ça tombait plutôt bien, car depuis un petit moment je voulais faire un Napolitain de Lu, ma passion ! Et oui, j’ai eu une période de forte addiction à ce tendre gâteau, j’aurais pu me nourrir exclusivement de Napolitain. Mon rêve ? une robe entièrement constituée de Napolitains, et après je mange ma robe ! C’est bizarre ce que je dis ? Pour ceux que ce thème passionne, je vous invite à vous balader du côté du blog La Super Supérette, dont le concept est de partager les recettes de nos produits industriels préférés : Amora, Tipiack, Gerblé, Saint Michel et bien sur Lu , tout y passe. Et c’est d’ailleurs grâce à elle, que j’ai pu réaliser cette recette, merci La Super Supérette. Mais recentrons-nous, N A P O L I T A I N c’est qui ? Ce gâteau à étages, devenu un classique comme le Petit Beurre, n’est pourtant pas aussi “traditionnel” que ça. Qu’on ne s’y trompe pas, sous ses airs de classique italien, ce gâteau rectangulaire,n’a en fait aucun lien avec l’Italie et encore moins avec une pâtisserie artisanale. En réalité il a été créé en 1959, dans les usines de Lefèvre-Utile. Oui du coup, c’est un peu moins glamour, moi qui pensais réaliser un super gâteau genre “Opéra”, raté ! Comme quoi, avec un bon marketing, on peut vraiment nous faire avaler n’importe quoi.  Voilà qui est dit, et sinon qui  est de la partie, ce mois-ci ?

Les participants

Les CookinesPauline BLes Carnets de SophieCake au CitronMadeleine et Plumes d’autruchePourquoi je grossisContes et DélicesCooking n’ CoEnvie d’une recette végétarienne ?Miss ElkaEvin sur son nuage – Emilie SweetnessKeskonmangemamanBistro de JennaCook n’ blogUn Flo de bonnes chosesLa vie LilloisePlaisir et équilibreThe Cook Time – And so we cookMel en cuisineGourmande et ToquéeQuelques grammes de gourmandisea French girl cuisineEncore une lichettePetite cuillère et charentaisesLe blog de CataCooking & Bon appétitCyrielle GourmandiseLa KiwizineChocolate TargetMarmotte CuisineLe CulinariumLes Délices d’HélèneMel’s way of LifeMélina et ChocolatAux délices de VanyLe P’tit grain de SucreCelinblogClick Cook and TasteVous reprendriez bien 1 kilo ?Safran GourmandCuisine moi un MoutonFood and CookLes Bonnes petites recettes de LagrandepagesMy French Bakery Des recettes à GogoBy ACB 4 YouGourmilandLa Popote de RaphieConfit BananeThe Pink TeaspoonToque de chocCook a LifeG comme goûtLalala CuisineUne histoire de goûtsComplètement meringuéeGourmandise personnelleQui aime cuisiner aime mangerQuand je serai petiteVoyage gourmandCraquounette AvenueGustativement parlantBio DélicesFramboises et BergamoteFrambuesa’s KitchenYou can Cook itSab’n’PepperSweet & Fairy – Douceurs MaisonJ’ai toujours aimé le jaune moutardeAngel’s recettesCookin’ MovieLa Fourchette gourmandeA la table d’AidaRock the BretzelParuline en cuisineLaety Cuisine – Tof – Coco DélicesHelcuisineFood Fun FotoLe carnet de Recette de Calire Alice Délice – Les Casseroles de LiseRose PhilangeUne Abeille en CuisineDr ChocolatineUn grain de folieLa gloutonnerie de ChammyUn petit oiseau dans la cuisineNietzsche paillette et sac à mainAurore’s BakeryLili et ses recettesMiam Miam YumLes gourmandises de SandrineLes Trois MadeleinesUne maman puissance 4Nanie cuisineChapeau MelonThe Happy Cooking Friends

BATTLE FOOD 37 NAPOLITAIN MAISON BATTLE FOOD 37 NAPOLITAIN MAISON 2

Pour 1 Napolitain format cake

Pour les gâteaux :
4 œufs
200 gr de cassonade
Une pincée de sel
200 gr de beurre
250 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
1 gousse de vanille
1 CàS  de cacao en poudre non sucré

Pour la ganache chocolat:
75 gr de chocolat noir
60 ml de crème liquide entière (30%)

Pour le glaçage blanc  :
50 gr de sucre glace
1 à 2 CàS de lait
Vermicelles de chocolat (ou copeaux de choco)

.

Les gâteaux:

– Préchauffez le four à 180 °C

– Faites fondre le beurre, et réservez. Dans un cul-de-poule, fouettez le sucre, le sel et les œufs ensemble jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajoutez le beurre fondu, puis la farine et la levure.

– Séparez la pâte dans deux récipients, de façon à avoir des proportions 2/3 et 1/3. Incorporez la vanille dans le récipient avec les 2/3 de pâte, et ajoutez le cacao à l’autre part de la pâte.

– Versez les pâtes dans deux moules rectangulaires. Faites en sorte que la pâte à la vanille soit deux fois plus haute que celle au cacao, il faudra alors deux cuissons différentes.
Pour ma part j’ai utilisé deux moules à cakes mais vous pouvez aussi utiliser trois moules identiques, avec trois fois les mêmes proportions, et donc la même cuisson cette fois-ci.

– Enfournez et faites cuire les gâteaux 15 mins, sortez le gâteau au chocolat et poursuivez la cuisson de gâteau à la vanille pour environ 10 mins supplémentaire. Surveillez la cuisson, enfoncez la lame d’un couteau, si elle ressort propre votre gâteau est cuit. (Si vous utilisez 3 moules identiques faites cuire les trois gâteaux 15 mins)

.

La ganache:
Coupez le chocolat en morceaux et réservez dans un bol. Faites bouillir la crème dans une casserole, puis versez-la sur le chocolat. Mélangez jusqu’à obtention d’une préparation lisse. Laissez refroidir.

.

Le montage:

– Après la cuisson, laissez refroidir quelques minutes puis démoulez. Les gâteaux sont gonflés, rognez le sommet de chaque gâteau afin d’avoir une surface plane. Ensuite, coupez minutieusement le gâteau à la vanille horizontalement pour avoir deux moitiés égales. Vous devez avoir 3 gâteaux rectangulaires de proportions égales, 2 à la vanille et 1 au chocolat.

– Montez le Napolitain en alternant les couches ainsi: gâteau vanille / ganache chocolat / gâteau chocolat / ganache/ gâteau vanille.
Pour ce faire, badigeonnez généreusement l’un  des gâteaux à la vanille de ganache au chocolat. Déposez le gâteau au chocolat par dessus, puis badigeonnez également de ganache, sur le dessus. Enfin, poser à l’envers (“le cul” du gâteau vers le haut)  le second gâteau à la vanille, par-dessus. Laissez prendre au frais environ 30 mins.

.

Le glaçage:
– Versez le sucre glace dans un bol, puis ajoutez le lait et mélangez.  Vous devez obtenir une pâte assez molle, pas trop liquide que vous pourrez étaler facilement. Versez donc le lait progressivement, pour vérifier la consistance: trop pâteuse, ajoutez du lait; trop liquide ajoutez un peu de sucre; arrêtez quand vous obtenez la consistance désirée.

– Versez doucement la glaçage au sommet de votre Napolitain, lissez avec une spatule. Ne vous inquiétez pas si le glaçage coule sur le coté, les bords seront rognés plus tard. Saupoudrez de copeaux de chocolat et remettez au frais une nouvelle fois pendant au moins 2h.

– Votre gâteau est presque prêt, il ne vous reste plus qu’à coupez les bords afin d’obtenir un rectangle bien net. Et voilà un beau Napolitain que vous pouvez couper en tranche et déguster sans modération.

.

.

%d blogueurs aiment cette page :