background img

Quel bouchon pour vin de garde ?

L’ouverture du bouchon de liège d’un vin de longue garde est toujours un suspens excitant. On se demande comment les arômes et les saveurs du vin se sont améliorées. Le type de bouchon utilisé est très déterminant pour le vieillissement du vin de garde.

Liège ou pas liège pour les vins de gardes ?

Au fil des années, les bons vins s’améliorent et les mauvais s’aigrissent dit le dicton qui compare cette boisson incontournable aux hommes. D’un autre côté, il faut comprendre que certains vins ont tout simplement toutes les bonnes caractéristiques pour être conservés pendant des années. Certains vins de garde peuvent se garder pendant plus de 20 ans. Les autres vins qui ne se gardent pas ne sont pas forcément mauvais, ils se dégustent dans l’immédiat ou dans les 2 à 3 ans qui suivent.

A lire également : Cake banane & chocolat blanc

Le bouchon de liège : l’idéal

Telle une belle voiture de collection, un vin de garde prend de la valeur avec les années. Ses arômes se complexifient et ses saveurs s’affinent pendant une dizaine d’années après son embouteillage. Afin de conserver ce précieux élixir, le bouchon de liège a toujours été le type de bouchon le plus utilisé pour les vins de longue garde. Si vous comptez faire vieillir votre vin pendant moins de 5 ans, le bouchon de liège n’est pas toujours obligatoire.

Vins bouchonnés : les alternatives au liège

A lire également : Pommes de terre en éventail rôties à la Suédoise

Les statistiques ne sont pas unanimes sur le pourcentage de vins à bouchons de liège présentant des défauts – le fameux vin bouchonné. D’une manière générale, ce pourcentage oscille entre 2 à 5% des bouteilles conservées. Une raison suffisante pour certains d’avancer la pertinence de l’utilisation de bouchons et de capsules en plastique ou autres matériaux. Ces alternatives aux bouchons de liège sont nombreuses, mais les producteurs de vins de garde de haute qualité ne sont pas très enclins à les utiliser.

Vins de garde : comment les conserver ?

Vieillir un vin de garde est un projet qui peut être mû par deux motifs différents. Le premier est que vous voulez déguster du bon mature aux arômes complexes et saveurs affinées, pas maintenant, mais dans le futur. Vous pouvez par exemple anticiper les 18 ans de votre enfant, un mariage, un événement important comme le départ à la retraite. D’un autre côté, les meilleurs vins de garde constituent également de réels investissements.

Quel que soit le motif, afin de s’assurer de bien conserver les vins de garde, l’idéal est de les entreposer dans cave fraîche, à l’abri de la lumière et des changements de température. Le changement brusque de température peut être fatal pour un vin de garde. Il ne faut pas plaisanter avec les vins de garde, du moins ceux qui vaudront une fortune d’ici 12 à 20 ans. Sachez qu’un vin de garde doit se conserver à une température entre 10 et 14 degrés.

Si vous avez choisi des bouteilles de vins à bouchon de liège, notez que ces bouteilles sont préférablement couchées pendant l’entreposage. Sinon, les vins risquent de s’oxyder prématurément et surtout le vin doit rester en contact avec le bouchon de liège. L’intégrité du bouchon est à vérifier de temps en temps. Pour les vins à faire vieillir pendant plus de 10 ans, il est recommandé de choisir les bouteilles grand format ou magnum.

Faire le bon choix de vins de garde

Maintenant que vous avez une petite de l’importance du bouton de liège pour le vin de garde et de la façon de faire vieillir ce dernier, place aux critères de choix d’un bon vin de garde. En fait, il s’agit de la partie la plus difficile. L’option la plus sûre serait de miser sur les vins de garde à la réputation bien assise. Après, vous n’avez plus qu’à vérifier quelques points supplémentaires. Effectivement, avec les vins de garde de marque, vous connaissez déjà les cépages, le terroir et le type de sol.

Il ne vous reste plus qu’à opter pour le bon millésime. Toutefois, il peut être intéressant de savoir qu’un vin rouge qui a un fort potentiel de vieillissement est un vin à forts tanins et forte acidité. De même pour les vins blancs de garde, la forte acidité est un critère important en plus d’un taux de sucre résiduel élevé.

Catégories de l'article :
Cuisine