background img

Quel est le meilleur mode de cuisson pour un four ?

Le four est un équipement très utilisé pour la préparation de somptueux plats. Il existe sur le marché des modèles électriques et à gaz. Il faut savoir que les meilleurs résultats de cuisson dépendent du type de cuisson et du four que vous possédez.  Il est facile de s’y perdre quand on ne s’y connaît pas. Comment savoir quel mode de cuisson utiliser ? Quel est le mieux adapté ?

Les différents modes de cuisson d’un four

Au sein d’un four, la diffusion de la chaleur sur un plat dépend du mode de cuisson choisi. C’est grâce à ce principe que vous obtenez la cuisson appropriée pour un ingrédient.

A découvrir également : Comment organiser une fête éco-responsable ?

Cuisson à convection naturelle

La cuisson à convection naturelle fait intervenir la partie supérieure (voûte) et la partie inférieure (sole) du four. Chaque partie comporte une résistance chauffante. Une fois l’air chauffé, ce dernier est diffusé dans un seul et unique sens, en vertical pour permettre au plat de cuire à un  même niveau de la partie inférieure à celle supérieure. Ce mode de cuisson s’accorde aux mets qui exigent une cuisson lente avec un rendu sec à l’intérieur. C’est la méthode de cuisson traditionnelle. En revanche, la cuisson est tout sauf homogène et rapide.

Cuisson à convection forcée (chaleur tournante)

La cuisson à chaleur tournante implique la présence d’un ou plusieurs ventilateurs installé(s) dans le fond du four. Leur rôle est de propager l’air chaud de tous les côtés.  C’est un système très efficace qui permet aux aliments de mijoter de manière uniforme et homogène. La chaleur tournante est également d’une grande utilité pour une cuisson synchrone sur divers niveaux. Plus besoin de cuire les plats séparément. Ce type de cuisson se produit en deux procédés.

A lire en complément : Comment limiter son exposition aux perturbateurs endocriniens

La chaleur brassée qui associe le ventilateur et les résistances des parties inférieures et supérieures du four. Le résultat est la combinaison de la convection naturelle et de la cuisson ventilée.

La chaleur pulsée qui fonctionne exactement comme la chaleur brassée. Par contre, elle se sert d’une résistance circulaire additionnelle au niveau du ventilateur. Son rôle est de pulser la chaleur vers la cavité et ainsi restreindre le temps de préchauffage et de cuisson comparé à une cuisson traditionnelle.

Cuisson à chaleur par micro ondes

Cette méthode de cuisson fait appel à la diffusion d’ondes électromagnétiques pour  chauffer les plats. Il suffit que les molécules d’eau au sein des aliments absorbent les ondes et bouillonnent.

Cuisson à chaleur par vapeur

Ici, vous devez ajouter de l’eau qui va s’évaporer dans le four pendant la cuisson. Un environnement humide sera ainsi créé pour que les aliments ne se dessèchent pas. L’ajout de l’eau se fait soit dans la partie inférieure du four (sole) ou dans un récipient mis à disposition.

Le meilleur mode de cuisson

Cuisiner avec un four permet de gagner en temps, de préparer plusieurs aliments sans qu’ils n’en perdent en goût, de bien cuire les aliments, d’avoir une cuisson harmonieuse et bien d’autres avantages. De toutes ces cuissons, le type de cuisson qui respecte ces aspects c’est bel et bien la cuisson à chaleur tournante (chaleur pulsée). Elle permet de réaliser une longue liste de plats sans trop de tracas contrairement aux autres cuissons qui ne sont recommandées que pour une spécificité de plats.

Catégories de l'article :
News